On a visité Besançon avec Alexandre

À charge de revanche (cf. cet article), ma mère nous a offert une visite de Besançon pour toute la famille ! La date était fixée depuis cet été, fin octobre nous irons visiter Besançon avec Alexandre. Par chance, il faisait beau et le second confinement n’avait pas encore commencé. Alexandre a cependant modifié son trajet habituel car il comprenait des souterrains et autres endroits exigus non covid-compatibles. 

Le rendez-vous était donc pris, nous nous retrouvons à 11h sur la terrasse du Brass’ non pas pour commencer autour d’un verre, mais pour admirer, visiter et écouter quelques anecdotes sur l’église de la Madeleine, et découvrir son cadran solaire bien caché. 

Une visite ludique et intéressante, sans être barbante

Direction le centre-ville, nous passons devant la statue de Jouffroy D’Abbans (où nous apprenons que les Franc-Comtois avaient manqué de flair à son égard puisqu’il n’a pas été soutenu dans son travail, alors qu’il a inventé le premier bateau à vapeur) et nous atterrissons place de la Révolution. Nous admirons d’un nouvel oeil le centre-ville et les façades si typiques dues à la pierre bicolore qui les compose. Au fur et à mesure de la visite, nous découvrons l’évolution de Besançon, ville riche à l’époque des Romains, puis une étape inévitable et remarquable au Moyen-âge où le deuxième homme le plus important au monde résidait, avant d’être une ville viticole et la capitale de horlogerie française. 

Après avoir déambulé au centre-ville, entre la rue des Granges et la Grande Rue en passant par le square St Amour et le palais Granvelle, nous nous retrouvons vers la porte Noire qui mène tout droit à la citadelle de Vauban. Nous longeons donc la maison natale de Victor Hugo, le square Castan et ses magnifiques colonnes et vestiges archéologiques (où nous apprenons par ailleurs que suite à de récentes recherches, toutes les informations sur les panneaux du square sont complètement erronées), et enfin nous arrivons à la cathédrale Saint-Jean, point d’arrivée de notre visite. 

Cerise sur le gâteau, le guide nous a préparé une surprise

La visite ne s’achève cependant pas ainsi puisque notre guide nous a réservé une surprise ! Non loin de là se trouve la fameuse horloge astronomique ! Une énorme horloge aux mille cadrans, joyau de technologie, datant des années 1850, et qui permettait déjà à l’époque de savoir l’heure aux quatre coins du monde, l’horaire des marées (très utile à Besançon), les jours de la semaine, le signe astrologique du moment etc. Par chance, nous avons même pu assister à son réglage. En tant que guide conférencier, Alexandre est chargé de la remonter et de la mettre à la bonne heure durant l’année, et nous y étions pour le weekend du passage à l’heure d’hiver.

La visite prend fin et nous quittons Alexandre la tête bien remplie de toutes ces anecdotes inconnues deux heures avant, et fiers d’en connaître plus sur notre capitale comtoise. Voilà un cadeau réussit pour toute la famille !


Retrouvez cette expérience à offrir ici : Silloner la capitale comtoise et y découvrir ses secrets
⏳ 2h
📍 Besançon
💰 15€/personne

Laisser un commentaire

You May Also Like