5 traditions insolites sur Noël

En France, Noël est une des fêtes (sinon la fête) les plus importantes de l’année. De la décoration au repas, de l’ambiance musicale à l’ouverture des cadeaux, tout est paramétré et bien que chaque famille a ses propres traditions, nos Noëls se ressemblent.

Nous vous proposons donc 5 traditions toutes les plus insolites les unes que les autres, dont une qui vous rappellera décembre à Lyon.

Le cornichon de Noël

Principalement aux États-Unis mais également dans d’autres pays, il est coutume de dissimuler dans le sapin une décoration en forme de cornichon (le “christmas pickles”). Le but ? Le premier enfant qui le trouve aura le droit à un cadeau supplémentaire ! Certains considèrent que cette tradition vient d’Allemagne bien qu’aucun Allemand ne le pratique ou n’en ait même entendu parler. Dans le Michigan, la ville de Berrien Spring organisait même en décembre le Christmas Pickles festival et s’était donc proclamée, la capitale mondiale du cornichon de Noël (Christmas Pickles Capital).

Le poulet de Noël

Au Japon cette fois-ci, la magie de Noël est beaucoup moins féérique puisque les Japonais ont pour habitude de manger … du poulet frit au KFC. Bien qu’il soit impensable pour un Français de manger un fast-food à Noël, cette nouvelle tradition attire les foules et les files d’attentes peuvent durer jusqu’à 2h pour les personnes qui n’ont pas précommandés leurs menus. Au Japon, seulement 2% des habitants sont Chrétiens, il n’y avait donc pas d’événement spécial pour Noël. L’histoire voudrait que le patron d’un des premiers KFC ait entendu ses clients se plaindre de l’absence de dinde pour Noël dans le pays et il aurait ainsi eu l’idée de remplacer la dinde par du poulet et de créer un menu de Noël. Menu de Noël où on trouve aujourd’hui du poulet frit oui, mais accompagné de champagne.

Les lumières de Noël

En Colombie, on attend le Père-Noël avec des lumières. La veille du 8 décembre de chaque année, la ville s’habille de lumière pour illuminer les yeux des petits et des grands. Les parcs, les rues et les places sont envahis par de petites bougies et font scintiller chaque ville et plus particulièrement Medellín. Aujourd’hui, la fête et les installations deviennent de plus en plus grandes et spectaculaires !

Alors, ça ne vous rappelle rien ?

La loterie de Noël

C’est en Espagne que Noël rime le plus avec oseille ! Les Espagnols n’accordent pas autant d’importance à Noël qu’en France, les enfants ouvrent d’ailleurs leurs cadeaux début janvier lors de l’épiphanie, cadeaux offerts par les Rois Mages. Mais à l’occasion de Noël, plus exactement le 22 décembre, la loterie nationale met en jeux son plus gros montant de l’année : plus de 2 milliards d’euros ! Cet événement national s’appelle “el gordo” et est reconnu comme la plus grosse loterie mondiale. Et petit bonus bizarre lors du tirage : ce sont des enfants qui chantent les numéros.

La bûche de Noël

La palme de l’insolite revient à la tradition del Tió de Nadal en Catalogne ! El Tió de Nadal signifie buche de Noël et la tradition veut que les enfants décorent un tronc de 30 cm le 8 décembre, en lui dessinant un visage et en lui mettant une couverture. Chaque soir, avant d’aller se coucher, les enfants lui donnent un peu à manger et à boire pour la nuit. Mignon, vous ne trouvez pas ? Attendez donc la suite.

Lors de la belle et douce soirée de Noël, ou le lendemain selon les familles, la tradition veut qu’on le jette à moitié dans le foyer de la cheminée pour qu’il “chie” des friandises et petits cadeaux (les gros cadeaux étant réservés aux Rois Mages). Et pour l’encourager, on lui chante des chansons en le frappant avec un bâton. Toujours aussi mignon n’est-ce pas ?

Et rien que pour le plaisir, voici un exemple de chanson :

Caga tió,
Caga torró,
Avellanes i mató,
Si no cagues bé
Et daré un cop de bastó.
Caga tió!

Chie bûche,
Chie turrons,
Noisettes et fromage,
Si tu ne chies pas bien,
Je vais te donner un coup de bâton.
Chie, bûche !


Maintenant à vous de choisir entre continuer à fêter Noël avec les traditions françaises ou de vous inspirer d’autres pays.

Laisser un commentaire